( 5 septembre, 2013 )

Comptez le temps car il nous est compté

L’histoire des Berbères remonte à 10 000 ans avant Jésus Christ.
Ce n’est pourtant qu’au temps de l’Egypte ancienne que sera fixé l’an zéro
du calendrier berbère. Il correspond à la date où le roi Chacnaq 1er (Sheshonq)
fût intrônisé pharaon d’Egypte.
Ce roi berbère avait réussit à unifier l’Egypte pour ensuite envahir la Palestine.
On dit de lui qu’il s’empara des trésors du temple de Salomon à Jérusalem. Cette date est mentionnée dans la Bible et constitue par là-même,
la première date de l’histoire berbère sur un support écrit.

L’histoire de Chacnaq 1er

Les travaux des paléontologues et historiens démontrent sans équivoque que les Berbères étaient présents en Egypte depuis sa constitution. Nous retrouverons ensuite des inscriptions lybiques sur la pierre de rosette. Des tifinaghs récents qui remontent au moins au Ve siècle avant notre ère, date du mausolée d’Abelessa. Les Imazighen Mashaouash, Libous orientaux de Cyrénaïque étaient en contact direct avec les l’Egypte ancienne. En 1200 avant J.C. la civilisation libyque avait même boulerversé l’équilibre de la Méditerranée orientale en envahissant l’Egypte. C’est à cette époque que le Berbères inventèrent une roue inconnue jusqu’alors et apprennaient aux Grecs à atteler quatre chevaux.
A la fin de la XXIème dynastie égyptienne, Sheshonk (Chachnaq 1er), grand chef militaire des Mashaouash, obtint du Pharaon Siamon, dont l’armée était en grande partie composée d’Imazighen, l’autorisation d’organiser un culte funeraire pour son pére Namart, un privilège exceptionnel.
A la mort de Psossenes II en 950 av. JC qui avait succédé à Siamon, Sheshonk s’attribua la dignité royale et fonda la XXIIème Dynastie qu’il ligitima en mariant son fils, Osorkon, la fille de Psoussens II, la princesse Makare et installa un autre de ses fils comme grand pretre d’Amon Thbes.
Sheshonk établit sa capital Boubastis, installa les hommes de sa tribue dans des terres du delta du Nil et leur constitua des fiefs.
Une nouvelle féodalité prit pied en Egypte. L’an zéro amazigh se refère donc à cette date historique de 950 av. JC ou Sheshonk fut monté sur le trône et fonda la XXIIème Dynastie.
Le jour de l’an le 12 yennayer : tibura u seggwas
Les Imazighen fêtent aussi la nouvelle année le 12 janvier, ce qui correspond donc au 1er jour du mois Yennayer, aussi le premier jour du calendrier julien. Notre calendrier actuel est le calendrier grégorien.

 Le calendrier agraire amazigh & l’horoscope amazigh

Comptez le temps car il nous est compté dans En souvenir de MOHYA 9r1al1ej

L’année agraire amazighe, comme toutes celles de l’aire méditerranéenne est découpée
en quatre saisons : tagrest (hiver), tafsut (printemps), iwilen (hiver), amewan
(automne). Chacune des quatre saisons comporte quatre signes ou symboles «
astrologiques », dont un symbole « majeur » (celui de la saison), qui détermine les trois
autres signes de son groupe ; ainsi, chaque individu a un symbole fort, celui de la saison
où il est né, et un signe personnel, qui correspond au mois de sa naissance.
La succession des signes astrologiques (quoique ce qualificatif est inapproprié,
l’horoscope amazighe ne se référant pas aux astres) se répartit selon le tableau suivant :

1/ Tagrest (hiver) : c’est l’époque de l’endormissement, mais aussi du renouvellement
; on prépare l’année à venir, on prend les dispositions nécessaires pour le reste de
l’année : labours, semailles, coupe de cheveux… C’est une période axée sur le travail, le
tissage, d’où son symbole fort : le peigne à tisser.

2/ Tafsut (printemps) : période de la renaissance et du renouveau ; fécondité de la
terre et fortification du bétail ; exposition à titre préventif et curatif à la pluie qui tombe à
cette période ; en cas de sécheresse cérémonie dédiée à Anzar, divinité de la pluie.
Symbole majeur.

3/ Iwilen (Eté) : Période des moissons et des récoltes de fruits, du miel ; séchage des
poteries ; c’est la saison de l’exubérance et de la lumière ; fête du solstice d’été
(Laânsra), feux de joie ; fête de l’Awussu (mois d’août), rites d’aspersion, d’ablutions et
de baignades (voeux, prévention et guérisons…)
Symbole majeur : le Marteau.

4/ Amewan (Automne) : Saison des labours et de la préparation de la terre, récoltes
des olives et vie axée sur la famille, la maison. Fête de l’Amenzu n- Tgherza, (les
semailles)
Symbole majeur : la Maison (ou la Croix).

-Lecture conseillée : Malika Hachid, Les Premiers Berbères, Entre Méditerranée, Tassili et Nil

ci joint copie du calendrier berbere agricole

     periode   designation  duree        observation
29.09   au   08.10
09.10   au   18.10
19.10   au   28. 10
29.10   au   08.10
09.11   au   18.11
19.11   au   28.11
28.11   au   08.1209.12   au   19.12
14.12   au   24.12
25.12   au   13.01
14.01   au   03.02
04.02   au   10.02
11.02   au   17.02
18.02   au   21.02
22.02   au   28.02
19.02   au   06.03
07.03.  au   13.03
14.03   au   20.0321 03   au   23.03
24.03   au   02. 04
03.04   au   05.04
06.04   au   12.04
13.04   au   19.04
20.04   au   22.04
23.04   au   02.05
03.05   au   09.05
10.05   au   16.05
17.05   au   23.05
24.05   au   30.05
31.05   au   06.06
07.06   au   13.06
14.06   au   16.06
17.06   au   14.08
14.08   au   14.08
15.08   au   29.09
Adref 30
Adref 40
Adref 50
Adref 60
adref 70
adref 80
adref 90isemmaḍan
buǧembar
liali  n buǧembar
yennayer
imirɣan
furar
amarḍil
leqwareḥ
swalah
aheggam n waklan
aheggam iharriyenlefwateḥ
taacret  n meghres
imjahene
taftirt  n meghres
taftirt  n baryel
ikhlouanene
taacret  n bereyel
nissan  n bereyel
nissan  n maggu
izegzawen
iwraghene
imiaien
iquranen
uhdimen
anevdhou
ghwect
lakhrif
10 jours
10 jours
10 jours
10 jours
10 jours
10 jours
10 jours05 jours
10 jours
20 jours
21 jours
07 jours
07 jours
03 jours
07 jours
07 jours
07 jours
07 jours03 jours
10 jours
03 jours
07 jours
07 jours
03 jours
10 jours
07 jours
07 jours
07 jours
07 jours
07 jours
07 jours
03 jours
56 jours
01 jours
43 jours
1 er jour de laḥlalLe  29 : 1 er jour d’hiver
( TAGREST)Le 14/ 12 : 1 er jour de Buǧambar
Le 18/12 Adewwer n yiṭij
Le 03/02  lazla n yennayer
Tebrari
Le 18 ; amardil
Taille de la vigne (anegzum bwadil)
Le 1/03 : le printemps, amenzu tefst
Du 01/03 au 03/03 ; Oulbithen
Greffe d’arbre fruitierGreffe d’olivePlans de figue de barbarie
Du 14/05  Au 16/05 ; Debagh
Le 29/05 Amenzu n wezghal
Adref 90 ; valable pour defricher la terre et labour de figuier

03 fevrier ; lazia gnnayer, aqurrec bwarac, maras
Uhdimen ; atebdu tmegra
Arwa ; iheddu lewahi – 8 juillet
14 juillet ; assemensey

association amnay ubizar .overblog .fr

721 Commentaires à “ Comptez le temps car il nous est compté ” »

1 47 48 49
  1. uvey cocuk porno dit :

    thank you web site admin

    http://www.izmirescortilan.info/

1 47 48 49

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|